Livre : Les indésirables Français et étrangers

Découvrez l’histoire extraordinaire de ces Indésirables civils Français et Etrangers qui ont été internés dans des camps, en France et dans les colonies, de 1939 à 1946, car considérés comme suspects. La IIIe République vieillissante va créer la loi du 12 novembre 1938 pour les étrangers, permettant aux Préfets d’interner tous les Indésirables qui ne pouvaient rentrer dans leur pays et ouvrir à cet effet dès janvier 1939 des camps, le 1ersera Rieucros en Lozère. Par la loi du 18 novembre 1939, ce sont les Français Indésirables qui font aussi l’objet d’arrestations. Le régime de Vichy va, par la loi du 4 septembre 1940, viser les Juifs, les nomades et toujours les communistes et les étrangers. A la Libération, cette loi du 18 novembre 1939, est reprise pour interner les Collaborateurs et les « marché noir ».

Dans ce 1er livre, de plus de 650 pages au format 21×29,7 cm, nous avons reproduit 387 cachets ou marques de censure et plus de 110 lettres en quadrichromie et avons recensé toutes les lettres ou cartes connues par camp, grâce à l’aide des plus grands collectionneurs. Le livre de très belle facture, dos carré collé avec couture, est imprimé sur du papier couché mi-mat en 115 g. Date de parution avril 2020.

Avec la préface de Serge Klarsfeld, Président des Fils et des filles des déportés juifs de France,
et l’avant-propos de Robert Abensur, Président de l’Académie de philatélie.

Lire le sommaire

Téléchargez le bulletin de souscription